L'Essentiel de vos Informations en temps réel ! L'actualité du monde filtré et résumer rien que pour vous !

Intégrés dans les batteries ou utilisés pour les réactions chimiques qu’ils produisent, les végétaux deviennent peu à peu des sources d’énergie.

Popeye en faisait la promotion dans les années 1930. Près d’un siècle plus tard, les épinards connaissent un regain d’intérêt grâce aux études scientifiques. Deux chercheurs de l’Université américaine de Washington sont en effet parvenus à fabriquer un catalyseur – un élément permettant d’accélérer le rendement des batteries ou des piles à combustible – à l’aide du célèbre légume-feuille. Afin d’exploiter ses propriétés, les scientifiques lui ont fait subir les pires épreuves : lavage, extraction du jus, séchage, broyage en poudre fine, pyrolyse à 500 degrés, refroidissement, filtration à l’eau et, enfin, calcination longue à 900 degrés. 

À LIRE AUSSI >> La symbiose plantes-champignons : une arme contre le réchauffement climatique 

Ren 

 

Article réservé aux abonnés

Pour poursuivre votre lecture, abonnez-vous et profitez de notre OFFRE LIMITÉE

2 mois pour 1€

Je m’abonne maintenant

SANS ENGAGEMENT

Inclus dans l’abonnement Numérique et Audio

  • Magazine audio et magazine numérique augmenté
  • Masterclass de L’Express
  • Accès illimité aux articles sans pub
  • Accès à toutes les newsletters

Aller vers La Source –>