L'Essentiel de vos Informations en temps réel ! L'actualité du monde filtré et résumer rien que pour vous !

L’attaquante de l’OL Eugénie Le Sommer et celle du PSG Marie-Antoinette Katoto sont sorties sur blessure, lors du choc du championnat au Parc des princes, sommet de la D1 féminine disputé ce vendredi et conclu sur une victoire parisienne (1-0). Un rendez-vous à trois jours du début du rassemblement de l’équipe de France.

Eugénie Le Sommer, 31 ans, s’est arrêtée net sur une contre-attaque de l’OL avant d’être contrainte de s’asseoir sur la pelouse, se tenant l’arrière de la cuisse gauche dans une grimace de dépit (28e).La blessure de la numéro 9 est un coup dur pour l’OL, déjà mené 1-0 au moment de son remplacement par Nikita Parris. Elle souffre d’une élongation de la cuisse, selon Jean-Luc Vasseur.

Examens samedi pour Katoto

La sélectionneure Corinne Diacre a également vu l’attaquante parisienne Marie-Antoinette Katoto sortir sur blessure à un quart d’heure de la fin du match. Cette dernière, qui a pris un gros coup sur la cheville, passera des examens ce samedi matin. La meilleure buteuse des deux précédentes saisons de championnat a été fauchée par sa coéquipière en sélection Wendie Renard, qui l’a taclé à la jambe droite près de la surface.

Les Bleues disputent leurs deux derniers matchs qualificatifs pour l’Euro-2022 le 27 novembre à Guingamp contre l’Autriche puis le 1er décembre à Vannes face au Kazakhstan. Dans une ambiance pesante, après les vives tensions entre les cadres de l’OL et Corinne Diacre.



Source