L'Essentiel de vos Informations en temps réel ! L'actualité du monde filtré et résumer rien que pour vous !

Dakar, 20 nov (APS) – Le groupe La Poste a signé vendredi avec l’Institut de recherches appliquées en TIC (IRATIC) un protocole d’accord dont l’ambition est d’amener les acteurs postaux à s’approprier les meilleures innovations numériques mises en œuvre par les startups, pour produire et délivrer des services postaux numériques.
 

Ce programme dénommé Poste-Challenge va être conduit de concert avec l’Autorité de régulation des postes et des télécommunications (ARTP). 

Ce protocole d’accord a été paraphé par les directeurs généraux de l’ARTP, de La Poste et celui de l’IRATC, respectivement Abdoul Ly, Abdoulaye Baldé et Seth Sall.

L’élaboration de cette convention a été précédée d’une phase d’évaluation digitale, afin d’identifier les problématiques auxquelles le secteur de La Poste se trouve confronté.

A l’issue de ce processus, six projets ont été retenus, correspondant chacun à un besoin spécifique de la société nationale La Poste. 

Le programme visé par ce protocole d’accord s’étale sur deux ans et a été financé par l’Autorité de régulations des télécommunications et des postes à hauteur de 10 millions de francs CFA. 

Il implique l’identification de problématiques, la recherche de projets de solutions, l’incubation, la formation, le coaching et le développement de services innovants, peut-on lire dans une note de l’ARTP. 

’’L’ambition de ce programme qui s’inscrit dans la démarche d’innovation de La Poste ainsi que de ses outils est d’amener les acteurs postaux à s’approprier les meilleures innovations numériques mises en œuvre par les startups, pour produire, délivrer autrement des services postaux numériques centrés sur les clients’’, s’est réjoui le directeur général de La Poste Abdoulaye Baldé. 

Il a rappelé la nécessité d’une ’’capacitation’’ des agents postaux sur les possibilités qu’offre le numérique, un programme devant selon lui permettre de « travailler avec des startups à différents niveaux de développement sur des produits et des solutions innovantes qui promettent des avantages immédiats pour le secteur postal.’’ 

Le directeur exécutif de l’IRATIC, Seth Sall, a insisté sur la nécessité de ’’rapprocher et d’interconnecter les startups et les grands groupes (publics et privés) dans le but de les amener à s’approprier les meilleures stratégies d’innovation qu’offre le numérique.’’ 

’’Le défi majeur du secteur de La Poste est celui du numérique’’, a de son côté souligné le directeur de l’ARTP, Abdoul Ly, avant d’assurer de sa disponibilité à accompagner le projet Poste-Challenge et à collaborer à la mise en œuvre de ses différentes activités en tant que partenaire.

Aller vers La Source