L'Essentiel de vos Informations en temps réel ! L'actualité du monde filtré et résumer rien que pour vous !

Plus d’une demi-heure de jeu et un but, sur penalty, pour Memphis Depay. Le Néerlandais, annoncé proche du Barça par la presse de son pays ces dernières heures, n’était pas titulaire pour Montpellier-OL ce mardi soir en match en retard de la 1ère journée de Ligue 1. Son équipe était menée 2-0 au moment où il a remplacé Tino Kadewere. Elle s’est finalement inclinée (2-1) et a manqué l’occasion de prendre provisoirement la tête du championnat. La raison de la présence sur le banc de Memphis Depay ? Seulement du turnover selon Rudi Garcia.  

« Parce qu’il a joué deux matchs entiers avec la sélection et qu’il a rejoué avec nous à Bordeaux, a expliqué l’entraîneur lyonnais après la défaite. Il était temps de souffler. J’ai d’autres joueurs. Tino (Kadewere) a été très intéressant dans son jeu avec les autres. Karl (Toko-Ekambi) a été le meilleur en première période. Malheureusement, il n’a pas scoré alors qu’il aurait mérité de le faire. Il était important de me servir de toutes mes forces. On en a plus sur le plan offensif qu’ailleurs. C’était logique que certains soufflent et d’autres aient leur chance. »

Garcia a aimé les entrées des jeunes

Déçu par le jeu de son équipe entre le premier et le dernier quart d’heure de la rencontre (« Entre les deux, même si on a joué à dix, ce n’est pas logique qu’on n’ait pas eu plus de continuité dans la performance », Rudi Garcia repart de la Mosson avec un point positif. Les bonnes entrées de Rayan Cherki, qui a provoqué un penalty, Melvin Bard et Jean Lucas. « Jean, Rayan et Melvin ont apporté du dynamisme et c’est bien, a souligné l’entraîneur de l’OL. Les jeunes auront une carte importante à jouer. Ils se sont montrés au niveau ce soir. C’est un point positif, c’est important de le souligner. » Peuvent-ils espérer être titulaires rapidement ?

« Ils peuvent tous débuter, Jean Lucas, Melvin Bard et Rayan Cherki, a estimé Rudi Garcia. Le plus important, dans le rôle qui était le leur, c’était d’apporter du dynamisme et un plus à l’équipe quand ils sont entrés. Et ils l’ont fait. J’ai toujours dit que la donne changeait complètement avec les cinq changements. On peut changer pratiquement la moitié de l’équipe. Je ne me gêne pas pour le faire à partir du moment où les entrants apportent quelque chose. Ça a été le cas ce soir. C’est ce qu’on leur demande. » On guettera donc la compo de l’OL face à Nîmes vendredi. Memphis Depay sera-t-il de retour ou se sera-t-il envolé ? Melvin Bard et Rayan Cherki ont-ils gagné leurs places ?



Source