L'Essentiel de vos Informations en temps réel ! L'actualité du monde filtré et résumer rien que pour vous !

En l’espace de quelques heures, la mer semble soudainement redevenue plate et calme au côté du FC Barcelone. Au lendemain de la démission du très décrié président Josep Bartomeu, le Barça a signé un succès convaincant sur le terrain de la Juventus (0-2), mercredi en Ligue des champions. Pour agrémenter cette partition sans accroc, Ronaldo Koeman et Lionel Messi se sont donnés une chaleureuse accolade à l’issue de la rencontre.

Un geste a priori banal mais finalement pas tant que ça. Les médias catalans se sont longuement attardés sur cette complicité entre l’entraîneur et sa star en s’interrogeant sur la teneur des discussions. Au jeu des supputations, certains ont imaginé que le sourire retrouvé de Messi trouvait son origine dans le départ de Bartomeu avec qui il était en conflit larvé. 

« Ma relation avec Leo n’a jamais été compliquée »

L’étreinte lève le doute publiquement sur les relations entre Koeman et Messi que certains disaient distantes. Cela provenait de l’été tumultueux vécu par la star argentine, désireuse de partir avant de finalement rester au club. Depuis, Koeman et le sextuple Ballon d’Or sont guidés par l’ambition commune de porter le club vers des titres, explique le quotidien Sport.

« Ma relation avec Leo n’a jamais été compliquée, a assuré le technicien néerlandais. Je lui ai parlé à l’époque. Il a tout fait pour gagner. La seule chose que je lui ai dite à la fin du match est qu’il aurait dû marquer avant. » L’Argentin a en effet scellé le sort du match sur un penalty dans les arrêts de jeu, son 70e en phase de poule de la Ligue des champions (117 au total), un record.

>> Abonnez-vous aux offres RMC Sport pour regarder la Ligue des champions



Source