L'Essentiel de vos Informations en temps réel ! L'actualité du monde filtré et résumer rien que pour vous !

Du haut de ses 34 ans de carrière d’entraîneur professionnel de football, Arsène Wenger peut aisément être considéré comme un observateur averti du jeu. Et à dix jours du quart de finale de Ligue des Champions Atalanta Bergame-PSG (le 12 août, à suivre en direct commenté sur notre site), l’Alsacien a donné son sentiment sur le champion de France. Pour lui, si Paris a régressé collectivement, il n’en reste pas moins l’un des grands favoris à la victoire finale.

Invité d’Europe 1, l’ancien coach des Gunners d’Arsenal a admis à la formation francilienne un «potentiel extraordinaire», incarné par ses deux stars Neymar et Kyllian Mbappé, et en a même fait, avec Manchester City, ses favoris en se basant sur ce seul point, déclarant : «pour moi, Manchester City et le Paris Saint-Germain sont les deux favoris sur leur potentiel.» Mais, paradoxalement, Wenger a aussi avoué trouver le PSG moins complet et moins fort collectivement qu’il y a trois ou quatre ans, soit avant l’arrivée des deux cracks offensifs. «Je les trouve un tout petit peu moins forts qu’il y a 3-4 ans. Dans la structure d’ensemble, ils étaient peut-être un peu plus complets il y a 3-4 ans, à tous les postes. La concurrence était plus forte aussi», a-t-il ajouté. Terminant son propos en assurant que, selon lui, la présence de Kylian Mbappé sur le terrain le 12 août ne faisait aucun doute.

Aller vers La Source –>