L'Essentiel de vos Informations en temps réel ! L'actualité du monde filtré et résumer rien que pour vous !

Lundi 5 octobre, les députés ont commencé à examiner le projet de loi qui autorise le retour partiel de ces pesticides « tueurs d’abeilles », interdits depuis 2018, en raison justement des risques qu’ils font peser sur les insectes. Mais cette année, la filière des betteraves à sucre a été frappée par une maladie virale transmise par des pucerons, ce qui a poussé le gouvernement à revenir sur l’interdiction de ces pesticides controversés.

Aller vers La Source