L'Essentiel de vos Informations en temps réel ! L'actualité du monde filtré et résumer rien que pour vous !

Avec une puissance annoncée de 1.900 ch et plus de 640 km d’autonomie, la Elation Freedom veut se faire une place parmi les supercar électriques. Performances et prix exorbitant suffiront-ils à son succès sur un créneau déjà bien occupé ?

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] NIO EP9 : la supercar électrique la plus rapide du monde  Avec une puissance de plus de 1.300 chevaux et une vitesse de pointe de 313 km/h, la NIO EP9 revendique le titre de supercar électrique la plus rapide du monde. Elle détient le record sur un tour du célèbre circuit du Nürburgring, en Allemagne, et sur le Paul Ricard en France. 

La voiture électrique a cela de réjouissant qu’elle favorise parfois l’arrivée d’acteurs jusqu’ici inconnus du monde de l’automobile et porteurs de projets audacieux. C’est le cas de Elation Hypercars, une entreprise installée en Californie (Etats-Unis) qui planche depuis 2014 sur une supercar électrique sur laquelle elle vient de lever le voile.

Spectaculaire mais pas originale, la Elation Freedom emprunte par petites touches à Corvette, Ferrari, McLaren ainsi qu’à la superbe Lotus Evija. La synthèse est plutôt réussie même si le style manque de personnalité. La Freedom est construite autour d’un châssis monocoque en carbone-kevlar ultraléger et breveté pour un poids annoncé de 1.650 kg.

Pour la propulsion, le bolide sera proposé en deux configurations : trois moteurs électriques pour une puissance équivalente à 1.427 ch ou quatre pour arriver aux 1.900 ch annoncés. Il s’agit de moteurs synchrones à aimants permanents et refroidissement liquide développés en partenariat avec Cascadia Motion.

Une version essence, au cas où…

Le 0 à 100 km/h est annoncé en 1,8 seconde et la vitesse de pointe à 418 km/h. Coté autonomie, la Elation Freedom sera équipée au choix d’une batterie de 100 ou 120 kWh qui offrira entre 480 et 640 km d’autonomie. Il y a évidemment une large part d’électronique et de gestion logicielle, notamment pour le pilotage de la suspension et la vectorisation du couple.

Elation Hypercars a ouvert les réservations pour sa supercar électrique avec un ticket d’entrée à 2 millions de dollars. La Elation Freedom en est au stade du prototype et doit encore passer toutes les étapes d’homologation. Sa production ne débutera qu’au dernier trimestre 2022. Difficile en l’état de dire si le projet a de bonnes chances d’aboutir. Chose étonnante, le constructeur a prévu une version à moteur essence V10 de 5,5 litres qui sera vendue 2,3 millions de dollars. Ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier, d’accord, mais de là à promouvoir deux approches radicalement opposées, il y a de quoi être perplexe.

Intéressé par ce que vous venez de lire ?

Aller vers La Source