L'Essentiel de vos Informations en temps réel ! L'actualité du monde filtré et résumer rien que pour vous !

Ils ont découvert que 73 des protéines du Sars-CoV-2 jouent un rôle important dans la réplication du virus et constituent des « cibles prioritaires » des futurs traitements.

Bonne nouvelle alors que la seconde vague du Coronavirus arrive en France : une équipe internationale de 200 chercheurs a identifié une faiblesse commune aux trois coronavirus SARS-CoV-2, SARS-CoV-1 et MERS-CoV. Cette découverte, détaillée dans une étude publiée le 15 octobre dans la revue Science, pourrait mener à la création de traitements capables de neutraliser le Sars-CoV-2 et ses deux cousins, mais aussi à d’autres maladies, indiquent l’Institut Pasteur et le Centre national de la recherche scientifique (CNRS), qui ont participé aux travaux. 

« Cette étude internationale d’ampleur décrypte pour la première fois les similitudes et, surtout, les vulnérabilités des coronavirus, y compris le SARS-CoV-2 à l’origine de la pandémie qui nous frappe actuellement », souligne le docteur Nevan Krogan, directeur du Quantitative Biosciences Institute de la School of Pharmacy de l’université de Californie (Etats-Unis), principal auteur de l’étude.  

Article réservé aux abonnés

Pour poursuivre votre lecture, abonnez-vous et profitez de notre OFFRE LIMITÉE

2 mois pour 1€

Je m’abonne maintenant

SANS ENGAGEMENT

Inclus dans l’abonnement Numérique et Audio

  • Magazine audio et magazine numérique augmenté
  • Masterclass de L’Express
  • Accès illimité aux articles sans pub
  • Accès à toutes les newsletters

Aller vers La Source –>