L'Essentiel de vos Informations en temps réel ! L'actualité du monde filtré et résumer rien que pour vous !

La bataille ne s’annonce pas simple, mais il y va quand même. L’ancien attaquant international Didier Drogba a officiellement déposé, ce samedi à Abidjan, sa candidature à la présidence de la Fédération ivoirienne de football (FIF), promettant de contribuer à la renaissance de ce sport roi en Côte d’Ivoire, qui selon lui « va mal ».
    
L’ancien capitaine des Eléphants ivoiriens avait subi un coup dur mi-juillet, lorsque l’Association des footballeurs ivoiriens (AFI) avait refusé de le parrainer, mais Drogba a tout de même réussi à obtenir huit parrainages et le soutien d’un des cinq groupements d’intérêt nécessaires pour postuler à l’élection.

« Rendre au football ivoirien tout ce qu’il m’a donné »

« Ce n’est pas tant être président de la FIF qui m’intéresse, mais c’est la mission qui lie cette fonction », a affirmé devant une foule nombreuse l’ancien attaquant vedette de l’Olympique de Marseille et de Chelsea, aujourd’hui âgé de 41 ans. « Notre football va mal. (…) Nous nous engageons à contribuer à la renaissance du football ivoirien », a poursuivi le joueur, retraité depuis fin 2018.

Et Drogba de promettre: « Je suis de retour et déterminé à apporter ma pierre à l’édifice, au renouveau et au développement du football ivoirien. Il est très important pour moi de rendre au football ivoirien tout ce qu’il m’a donné. » 

Après le dépôt des dossiers, la commission électorale dispose de cinq jours pour analyser et valider les différentes candidatures. Outre Drogba, Idriss Diallo, ancien troisième vice-président de la FIF, soutenu par l’Association des footballeurs, et l’actuel vice-président de la fédération et président de la Ligue Sory Diabaté, ont déjà déposé la leur.



Source