L'Essentiel de vos Informations en temps réel ! L'actualité du monde filtré et résumer rien que pour vous !

Coup de tonnerre. Benjamin Griveaux a annoncé le retrait de sa candidature à la mairie de Paris vendredi 14 février 2020, « dans le but de protéger ses proches après la diffusion d’une vidéo à caractère sexuel« . « Un site internet et des réseaux sociaux ont relayé des attaques ignobles mettant en cause ma vie privée. Ma famille ne mérite pas cela. Personne, au fond, ne devrait jamais subir une telle violence« , a-t-il dit dans une déclaration enregistrée en début de matinée au siège de l’AFP.

À lire aussi

« Je ne souhaite pas m’exposer davantage, ma famille et moi, quand tous les coups sont désormais permis, cela va trop loin. Cette décision me coûte, mais mes priorités sont très claires, c’est d’abord ma famille« , a poursuivi Benjamin Griveaux, qui est marié à Julia Minkowski, mère de ses trois enfants. « Depuis plus d’un an, ma famille et moi avons subi des propos diffamatoires, des mensonges, des rumeurs, des attaques anonymes, la révélation de conversations privées dérobées ainsi que des menaces de mort« , a-t-il poursuivi vendredi matin.

« Ce torrent de boue m’a affecté et surtout a fait mal à ceux que j’aime. Comme si cela n’était pas suffisant, hier, un nouveau stade a été franchi (…) En ce qui me concerne, je ne suis pas prêt à nous exposer davantage ma famille et moi quand tous les coups sont désormais permis. Cela va trop loin« , a conclut Benjamin Griveaux, qui était candidat de la République en marche (LREM).

L’ancien porte-parole du gouvernement peut cependant compter sur le soutien d’Emmanuel Macron durant cette période difficile. Benjamin Griveaux a indiqué à l’AFP s’être entretenu tard jeudi soir avec le président, qui l’a selon lui assuré de son soutien « quelle que soit sa décision« , en l’invitant à protéger les siens.

Aller vers La Source