L'Essentiel de vos Informations en temps réel ! L'actualité du monde filtré et résumer rien que pour vous !

Adele a tout simplement fondu. La talentueuse chanteuse britannique de 31 ans a entamé une transformation totale de son physique. En vacances à Anguilla (Caraïbes) avec ses amis James Corden et Harry Styles, l’artiste avait pu discuter avec une fan rencontrée dans un restaurant de l’île paradisiaque. Adele lui aurait confié qu’elle avait perdu « quelque chose comme 45 kilos« .

À lire aussi

D’après les informations de PEOPLE Magazine, datées du mercredi 15 janvier 2020, la perte de poids d’Adele ne serait pas liée qu’à des critères esthétiques. L’artiste suivrait un régime strict, couplé à du fitness, cross-training et des Pilates afin de rester en bonne santé, mais aussi pour son fils Angelo (7 ans) dont elle partage la garde avec son ex-mari, Simon Konecki. « C’est facile de se concentrer uniquement sur sa perte de poids, mais il faut regarder plus loin. Elle était arrivée à un point où elle n’allait pas bien. Elle savait qu’elle avait besoin de changer quelque chose, parce qu’elle veut être la mère la plus saine possible« , a confié une source proche d’Adele.

« Elle est vraiment restée concentrée sur l’aspect santé de sa perte de poids, sur la manière dont elle pouvait mieux traiter son corps. Il ne s’agissait pas de perdre pour perdre. C’est arrivé parce qu’elle a arrêté de boire de l’alcool et a commencé à manger de la vraie nourriture« , poursuit cette même source, qui insinue ici que la chanteuse avait l’habitude de consommer des produits transformés, qu’on trouve dans les fast-foods ou les plats tout faits.

La perte de poids d’Adele a donc été une sorte de « bonus » à son changement d’hygiène de vie. « Mais elle adore sa transformation physique. Elle a plus confiance en elle, s’habille différemment et semble plus heureuse. C’est une nouvelle femme avec le même sens de l’humour« , indique cette même source. Celle qui devrait sortir un nouvel album en 2020 après cinq ans d’absence se dit « heureuse et impatiente de la suite« .

Aller vers La Source